Bulgarie

L’ensemble Iskra de Veliko Tarnovo

Les musiciens de l’ensemble « Iskra » de Veliko Tarnovo ont interrompu rien que pour nous leur répétition pour nous jouer des morceaux de leur répertoire. Ils nous présentent ensuite leurs instruments :
au fond : kaval (flûte), gaida (cornemuse), tupan (percussion), contrebasse
devant : gadulka (instrument à cordes frottées), alto, tamboura (instrument à cordes pincées)

Nous enregistrons trois morceaux :

Kelemanovski melody : Il s’agit d’un solo pour kaval (flûte traditionnelle de Bulgarie) composé par Kosta Kolev compositeur et accordéoniste bulgare.

 

« Tchitcho » : une musique composée par Giorgi Andreïev. Tchitcho signifie « oncle » en bulgare.

 

Burkanica : une autre musique de Giorgi Andreïev.

 

L’école de musique de Kotel

On nous conseille, si nous voulons continuer à écouter de la musique traditionnelle bulgare, d’aller faire un tour à Kotel. Là-bas est établie une des plus grandes écoles qui forme les musiciens et les danseurs traditionnels du pays.

Dans cette école nous avons la chance de rencontrer Emil, professeur d’accordéon qui nous prend sous son aile. Il nous emmène tout d’abord regarder un cours de danse puis nous allons ensemble assister à un cours d’orchestre. Les étudiants répètent un solo pour gaida, la cornemuse bulgare. L’enseignant qui dirige l’ensemble est aussi le compositeur de cette pièce. Il reprend des thèmes traditionnels qu’il arrange et qu’il orchestre.

A la fin des cours nous prolongeons la journée avec Emil. Nous nous installons dans une salle de l’école, Emil sort son accordéon puis improvise et reprend des airs bulgares.

Puis Emil nous emmène en voyage à travers les régions de Bulgarie. Il nous présente succinctement les différents styles du musique traditionnelle du pays.